A plus d’une année de crise, les Jeunes de Musaga et Kanyosha se resserrent la main autour du ballon rond.

Par Ange Nsabimana (Membre de l’Association pour la Promotion de la Fille Burundaise-APFB)

Ce dimanche 29.05.2016 à 14 h dans le cadre de la Campagne de Moblisation des Jeunes pour la Paix,  s’est déroulé au terrain de football du Petit Séminaire de Kanyosha un match qui a opposé les jeunes des zones sud de la Capitale Bujumbura.

Read more of this post

Advertisements

Burundi : pour une jeunesse plus paisible, rapprochée et solidaire

Par Emile HAKIZIMANA (Membre de l’Action for Peace and Development)

Sous le thème : « Rapprochement et Solidarité entre Jeunes», une Campagne de mobilisation dans les quartiers de la capitale Bujumbura les plus touchés par la crise sociopolitique que connaît actuellement le pays est en train d’être menée du 10 mai au 05 juin 2016.

Read more of this post

Burundi-Justice Transitionnelle:Une Commission Vérité et Réconciliation pas favori ?

Par Emile Hakizimana

Sans toutefois passer par le Boulevard du 1er novembre au cœur de la Capitale Bujumbura pour découvrir les places de l’indépendance et des martyrs de la démocratie se côtoyer ; un simple coup d’œil sur le calendrier national fait remarquer un mois d’octobre plus férié avec deux journées dédiées aux assassinats du père de l’indépendance Prince Louis Rwagasore et du martyr de la démocratie au Burundi Melchior Ndadaye respectivement les 13 et 21 octobre en 1961 et 1993. Read more of this post

Message de soutien à la Communauté Xavérienne du Burundi et aux familles éprouvées

Après avoir appris avec amertume la mort de trois sœurs religieuses italiennes assassinées sauvagement à la Paroisse Kamenge en Mairie de Bujumbura dans la nuit de ce dimanche 7 septembre 2014, l’association Action for Peace and Development(APD) condamne avec toutes ses énergies ce triple meurtre commis à la paroisse Kamenge et demande au Gouvernement burundais de faire tout ce qu’il peut pour retrouver et traduire en justice les auteurs de ce crime.

Il est indigne dans toute société humaine de voir un être humain tué sauvagement alors que dans certains pays du monde, même un animal bénéficie de la protection!
Vivre jusqu’à ce que sa vie s’éteigne à cause de son âge avancée ou suite à une maladie incurable resterait la mort idéale réservée à tout être humain. Mais des criminels ignorant que la vie est inviolable et qu’il ne faut pas l’enlever de quelqu’un quelque soit le motif osent violer et tuer des sœurs religieuses qui ont sacrifié toute leur vie pour aider les communautés les plus démunies à se relever contre tout un tas de défis sociaux.
Il est en premier lieu de la responsabilité du gouvernement d’assurer la sécurité de toute personne vivant sur le territoire burundais. Mais aussi, tout citoyen à l’obligation de protéger son prochain car ma paix ne peut jamais être sûre si je ne veille pas sur la paix des autres.
Nous adressons enfin les condoléances les plus profondes aux familles éprouvées et à la Communauté des Sœurs Xavériennes. Il leur faut plus de courage et ne pas céder aux intimidations que la mort tragique de ces sœurs leur inflige.
Nos trois sœurs resteront dans nos mémoires.
Que la paix et le respect de la dignité humaine règnent pour tous

Communiqué de presse sur la célébration de la Journée de l’Enfant Africain

Action for Peace and Development, une organisation militant pour la protection des droits de l’enfant,plaide en faveur d’une éducation de qualité ,gratuite, obligatoire et adaptée pour tous les enfants en général et burundais en particulier.

Bujumbura -16 juin 2014. A l’occasion de la Journée de l’Enfant Africain, Action for Peace and Development, une organisation de jeunes actifs travaillant en faveur de la paix et du développement se joint au reste du continent en général et du pays en particulier pour réitérer son engagement à lutter pour la promotion du droit à l’éducation pour tous les enfants au Burundi. Read more of this post

Un don de vélos pour changer définitivement la vie de quatre jeunes qui menaient une vie de la rue

Par Pacifique Nshimirimana
« La race humaine doit sortir des conflits en rejetant la vengeance, l’agression et l’esprit de revanche. Le moyen d’en sortir est l’amour » M Luther King.
C’est triste de le dire ainsi, mais le Burundi a passé à une phase historique obscure inoubliable même dans les cœurs des burundais. Nous citons à titre d’exemples : la guerre civile qui a duré plus d’une décennie et qui n’est pas encore au bout des conséquences de toutes ces années de violence. En raison de cette guerre civile au Burundi, la pauvreté a progressé de 48 à plus de 67% parmi la population entre 1994-2006. Cette guerre a handicapé les moyens de subsistance des familles et accru la vulnérabilité à des menaces répétitives comme les inondations, les glissements de terrain, les maladies infantiles, la malnutrition etc. En gros, tous les secteurs abondent un vent épineux.

Read more of this post

Les premiers fruits du projet « Contribution de la jeunesse dans la recherche de la réconciliation au Burundi » dans les écoles !

Par Eric Hakizimana
Le développement intellectuel doit aller de pair avec le respect des droits humains, le développement du sens moral et civique des enfants, en faire des hommes et des femmes dévoués au bien commun, respectueux des lois et règles de la vie sociale et œuvrant à les améliorer dans le sens de la justice, de l’équité et du respect mutuel. Tel est le souci commun des élèves-membres du club de paix de l’Ecole Technique de Bubanza.
Avec l’aide des encadreurs dudit club Monsieur Jean Marie Vianney KAPOKONI et Madame Pamela NIYONKURU dans l’une des séances qui s’est tenue le mardi en date du 31 janvier 2014, ces jeunes élèves et chercheurs en herbe en peacebuilding trouvent que, les écoles secondaires surtout celles à système d’internat, sont exposées à de nombreux défis tant organisationnels, matériels que financiers. Read more of this post

COMMUNIQUE DE PRESSE

DATE : Le 13 février 2014

CONTACTS :
Pour la Commission Environnement et Développement Durable
– Maître Ingénieur Tharcisse Ndayizeye, 79918872
– Landry Ninteretse, 79 563 855

Pour une mise en œuvre effective des politiques environnementales

Suite aux inondations sans précédant ayant endeuillé le pays au début de cette semaine, Action for Peace and Development présente ses sincères condoléances aux familles éprouvées, appelle les acteurs concernés d’inscrire la mise en œuvre des politiques environnementales au cœur de leurs agendas et l’ensemble des citoyens à un geste de solidarité envers les sinistrés. Read more of this post

Réconcilier les gens sans peur ; je prendrais toujours ce risque !!!

Par Emile Hakizimana
Ce mardi 28 janvier 2014 à 17h00, très souriante et sereine, Mlle Diane NDAYISHIMIYE sort de la salle ravie après une séance d’apprentissage sur les préjugés et les perceptions ; un des chapitres qui composent le Module de Gestion des Conflit qu’APD fait dispenser dans les Clubs de Paix, Droits de l’Homme, Justice & Paix, UNESCO et d’Information dans 10 Ecoles secondaires éparpillées dans cinq provinces ( Bubanza, Bujumbura Mairie, Bujumbura Rural, Kayanza et Muramvya) du Burundi.

Read more of this post

A chacun(e) ses préjugés et perceptions; je ne savais pas ça!

Par Emile HAKIZIMANA
« J’avais quelques notions sur la gestion des conflits, la négociation et la médiation mais rien sur les préjugés et les perceptions ; des sujets qui nous ont beaucoup intéressé durant la Formation sur la Gestion des Conflits initiée par Action for Peace and Development. Read more of this post