Vijana wa Ufahamu wa Mazingira Mazuri

Par Jean Baptiste Niyongabo

Photo de famille des participants au projet

La dégradation de l’environnement et les changements climatiques  constituent la grande menace à la vie   et au développement socio-économique de l’être humain au même degré que les conflits armés. Les inondations, sécheresses, la pollution de l’air et des eaux deviennent de plus en plus les grandes  causes des morts des humains et des animaux, des migration et pertes économiques énormes.

Comment parier aux enjeux environnementaux et s’adapter face aux changements climatiques? Cette question est pertinente dans le contexte du Burundi et plus particulièrement en mairie de Bujumbura. Se poser ce genre de question en tant que jeunesse de différents niveaux d’influence sociocommunautaire afin de proposer des solutions durables aux causes profondes de la degradation de l’environnement et l’adaptation aux changements climatiques est la mission qu’Action for Peace and Development veut poursuivre à travers une série d’ateliers qu’elle va organiser avec l’appui technique et financier du Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement-Terre Solidaire (https://ccfd-terresolidaire.org/) en l’endroit des jeunes issues des organisations de la société civile, des universités, des membres des clubs d’environnement dans des écoles secondaires de Bujumbura.

Personne ne doit ignorer que les catastrophes naturels dus à la dégradation de l’environnement et aux changements climatiques font ravages des vies humaines, des infrastructures sociales et des économies aussi que les guerres, d’où l’impérieuse nécessité de sensibiliser et conscientiser les jeunes à se lever et jour leur part dans la protection de l’environnement et l’adaptation aux changements climatiques afin de contribuer au développement durable du pays.

Les modèles de développement actuels (agriculture, élevage, construction des infrastructures, exploitation des ressources naturelles, production des énergies etc.) doivent considérer et développer des stratégies de protection de l’environnement et de lutte contre les changements climatiques car tout projet de développement qui n’est pas battu sur un environnement sain et ne lutte pas contre la progression des changements climatiques est un effort en vain.

A travers le mini-projet ‘Vijana wa Ufahamu wa mazingira mazuri’, les jeunes bénéficiaires de ce projet acquerront des connaissances fondamentales sur les défis auxquels la protection de l’environnement fait face dans la ville de Bujumbura, les mesures de protection de l’environnement mise en place et leur niveau d’applicabilité, les mesures d’adaptation aux changements climatiques ainsi que la meilleure façon d’interpeller tous les acteurs (de la base au sommet) à se mobiliser pour la protection de l’environnement et adaptation aux changements climatiques.

Le monde, le Burundi, nos villes et villages ont besoin d’une génération sensible, active et redevable devant cette menace que constituent la dégradation de l’environnement et les changements climatiques. Le mini-projet ne va non seulement pas éveiller la conscience de cette dizaine de participants mais plutôt constituer un départ vers la grande mobilisation de conscience à travers tout le pays pour que la lutte  contre la dégradation de l’environnement et le développement de stratégies d’adaptation aux changements climatiques soient une affaire de tous.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: