Que les burundais règlent toujours leurs conflits par voie de dialogue ; quel bon message de fin d’année !

Par Emile Hakizimana

«  Rien n’est impossible, on a pu rassembler les jeunes leaders des partis politiques, de la Société Civile et les représentants de certaines universités des 6 zones de la Commune Urbaine de Ntahangwa en Mairie de Bujumbura et préparé ensemble durant un mois le théâtre participatif communautaire pour la paix et de jeux questions-réponse. Ces jeunes ont compris que sans la paix rien ne va pas » ; déclare avec fierté le Jeune Elysée Niyukuri, Point Focal dans la localité en charge de la campagne de Mobilisation des Jeunes pour la Paix depuis le mois d’avril 2016.

 

Photo @APD Les participants répondant aux Q-R lors de la séance de mobilisation pour la paix à Kamenge

Photo @APD/Les participants répondant aux Q-R lors de la séance de mobilisation pour la paix à Kamenge

Tout en gardant l’anonymat, un jeune qui a participé activement durant ladite campagne a témoigné :

« Après tout, nous avons compris que nous nous sommes affrontés pour rien car nous étions totalement inoccupés ; nous n’avons pas de travail jusqu’à présent pour subvenir à nos besoins les plus vitaux. Et nos ventres étaient vides, menant nous avons constaté que les choses n’ont pas été changées par nos leaders politiques. Donc, ce qui est important c’est d’avoir la paix et des initiatives ne manquent pas si le pays est tranquille ».

Pour ceux qui ne connaissent pas Ntahangwa, c’est une Commune du nord de la Capitale Bujumbura  regorgeant beaucoup de jeunes inoccupés. Dans les moments chauds de l’actuelle crise sociopolitique qu’a connue le Burundi, ces jeunes hutus et tutsis de différents quartiers ont été manipulés par les politiques. Ces derniers servant de pont pour ceux qui veulent arriver à leurs fins privées.

Photo @APD/Le célèbre Chanteur traditionnel Alfred alias Nkunda abantu (J’aime les gens) animant la foule

Photo @APD/Le célèbre Chanteur traditionnel Alfred alias Nkunda abantu (J’aime les gens) animant la foule

E. NIYUKURI reconnaît que c’était difficile de rassembler ces jeunes autour d’une même Initiative de Paix comme le fait de se convenir sur le choix de Mirango 2 (Kuri FECABU) ; la place qui a accueilli l’événement du 24 déc. 2016. Mais c’est encouragea d’entendre un jeune spectateur résumant tout ce qu’il a pu retenir en ces termes : «Que les burundais règlent toujours leurs conflits par voie de dialogue ; quel bon message de fin d’année et à veille de la Fête de Noël ».

A la fin, même le Chef de Quartier de Mirango n’a pas manqué de dire merci aux  jeunes organisateurs pour une telle initiative tout en demandant l’élargissement du projet à travers tout le pays. Cet administratif à la base  a exhorté les jeunes de vivre en harmonie malgré leurs différences tant idéologiques qu’ethniques.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: