COMMUNIQUE DE PRESSE

DATE : Le 13 février 2014

CONTACTS :
Pour la Commission Environnement et Développement Durable
– Maître Ingénieur Tharcisse Ndayizeye, 79918872
– Landry Ninteretse, 79 563 855

Pour une mise en œuvre effective des politiques environnementales

Suite aux inondations sans précédant ayant endeuillé le pays au début de cette semaine, Action for Peace and Development présente ses sincères condoléances aux familles éprouvées, appelle les acteurs concernés d’inscrire la mise en œuvre des politiques environnementales au cœur de leurs agendas et l’ensemble des citoyens à un geste de solidarité envers les sinistrés.
Cette catastrophe vient illustrer la gravité et la réalité du phénomène des changements climatiques qui n’épargne aucun coin de la planète. Elle vient rappeler la nécessité de se mobiliser particulièrement au niveau gouvernemental afin d’inscrire la lutte contre les changements climatiques et la mise en œuvre effective de la législation environnementale au cœur des priorités gouvernementales.
A cet effet, Action for Peace and Development recommande ce qui suit :
 Au gouvernement:
– Identifier, communiquer et arrêter les conditions d’installation dans les zones à haut risques
– De privilégier une gestion intégrale et intégrée des ressources naturelles
– De mettre sur pied une commission technique chargée d’analyser les causes profondes de cette tragédie et de dégager les solutions efficaces et durables en matière de canalisation des eaux pluviales et d’aménagement de sites de construction dans la plaine de l’Imbo.
-De renforcer et d’intensifier la mise en œuvre effective de la législation environnementale, et plus particulièrement celles qui concernent l’aménagement des bassins versants, l’exploitation des ressources naturelles et l’adaptation aux changements climatiques.
– D’accorder une attention particulière aux questions environnementales qui, une fois bien gérées, peuvent garantir l’atteinte des objectifs de développement durable.
– De sensibiliser les partenaires techniques et financiers pour s’inscrire dans la logique de la protection des rivières et des zones à haut risques.
 A l’administration locale :
– De déterminer les besoins les plus urgents des sinistrés et d’en faire une large diffusion afin de faciliter la tâche aux secours humanitaires et autres bonnes volontés;
– De continuer la mobilisation des habitants dans l’assainissement régulier des quartiers, le curage et l’entretien des caniveaux et autres voies d’évacuation des eaux pluviales.
– De respecter au maximum possible l’espace autorisé pour bâtir
 Aux citoyens burundais et autres résidents:
– Analyser, consulter et demander des conseils à l’Administration et aux acteurs environnementalistes;
– De manifester un esprit de solidarité et d’entraide envers les victimes du drame climatiques en leur apportant vivres, habits, couvertures et tout autre bien pouvant atténuer les souffrances des sinistrés
Enfin, Action for Peace and Development tient à saluer les efforts de tous ceux qui se sont immédiatement mobilisés pour venir en aide aux victimes de ces inondations et les encourage à continuer sur la même lancée.

Représentant Légal d’APD

Cédric Ndayongeje

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: