Réconcilier les gens sans peur ; je prendrais toujours ce risque !!!

Par Emile Hakizimana
Ce mardi 28 janvier 2014 à 17h00, très souriante et sereine, Mlle Diane NDAYISHIMIYE sort de la salle ravie après une séance d’apprentissage sur les préjugés et les perceptions ; un des chapitres qui composent le Module de Gestion des Conflit qu’APD fait dispenser dans les Clubs de Paix, Droits de l’Homme, Justice & Paix, UNESCO et d’Information dans 10 Ecoles secondaires éparpillées dans cinq provinces ( Bubanza, Bujumbura Mairie, Bujumbura Rural, Kayanza et Muramvya) du Burundi.

Photo : Diane Ndayishimiye en pleine séance d’apprentissage sur les préjugés et les perceptions.

Photo : Diane Ndayishimiye en pleine séance d’apprentissage sur les préjugés et les perceptions.

« C’est très intéressant d’apprendre sur la notion de conflit, comment gérer et résoudre pacifiquement les conflits, la perception et les préjugés,…» ; se réjouit la Doyenne du Lycée Notre Dame de l’Annonciation en Commune de Bukeye (Ex EFI : Ecole des Filles) de la Province Muramvya.
De par la même formation, cette élève des lettres (2nde LM) avoue qu’elle acquiert petit à petit de l’expérience dans l’art de détecter les conflits (dans leurs natures, types et causes) quitte à les prévenir à l’avance. Quant à la question de savoir si elle sera en mesure de partager ces connaissances acquises à ses camarades, très confiante, Diane se juge être très utile et efficace en qualité de messagère de la paix pour la réconciliation des Burundais :

« Pas comme avant, désormais, si je tombe sur des gens qui se chamaillent à se rentrer dedans, l’acte ne passera plus inaperçu. Je vais m’essayer et m’immiscer dans l’affaire tout en les demandant de cesser les hostilités, m’écouter et tâcher à les réconcilier. Je prendrai ce risque sans peur même si ce n’est pas facile ». ; assume la Présidente de la commission scolaire Justice et Paix en même temps membre du Club Information & Droits de l’Homme au Lycée Bukeye.

Le travail en groupes d’échanges et débats, une méthodologie privilégiée à Bukeye.

Le travail en groupes d’échanges et débats, une méthodologie privilégiée à Bukeye.

Leader en devenir Représentant plus de 1000 lycéennes ; Diane NDayishimiye propose une méthodologie simple et efficace comme canal de transmission du message de la paix : « le théâtre » ; un moyen très efficace et économique surtout quand on a affaire à un public des jeunes scolarisés. Pour le cas de son Club Information & Droits de l’Homme, elle réclame plus de copies du « Module de Formation sur la Gestion des Conflits » et la continuité du projet comprenant ledit programme.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: